Arcencielbalade est une série performative créée en contexte de la pandémie de la COVID-19, en avril 2020. Les sorties performatives mettent en scène un arc-en-ciel géant se baladant dans les rues de Villeray et Rosemont-Petite-Patrie et en accomplissant des actions du quotidien, version quarantaine. 

Une documentation est alors produite sur un compte Instagram sous le nom de @arcencielbaladeLes publications photographiques et vidéographiques ont une approche esthétique et cognitive imitant les codes de la publication spontanée et virale. C’est cette viralité qui enclenche une marche virtuelle de l'arc-en-ciel: il se déplace donc non-seulement dans les rues, tel qu'encore permis par le ministère de la santé et des services sociaux, mais également sur le web. La performativité de l’arc-en-ciel est en fait une matérialisation mobile des arcs-en-ciel aux fenêtres. Il en émane donc une collectivité active à travers un corps citoyen, une proximité mouvante autour d’un certain « çavabienaller! »

Créé par Gabrielle Poulin et Antonin Gougeon, une première étape a été présentée dans le cadre de Nice Try – Belessai, le 28 mars 2020.

carton

érable

acrylique

1/12

crédits photo : @arcencielbalade